Poésie de l’aléatoire – défi n° 5

Je dis ma nostalgie française

D’un jour que je n’ai pas connu

D’une époque plus ingénue

J’aurais eu quinze ans ou bien seize

 

C’était un temps qui n’a plus cours

Où rêvaient de très jeunes filles

Dans les réunions de famille

De danseurs aux yeux de velours

 

Le tango sur le gramophone

La promesse à mi-voix donnée

Un baiser à-demi volé

Parfum fané des anémones.

Mots contraints : tango, français, réunion, donné, volée, nid.
Défi lancé par https://larmesdesoleil.wordpress.com/

6 commentaires sur “Poésie de l’aléatoire – défi n° 5

Ajouter un commentaire

  1. Bon jour,
    Un passage d’adolescence qui me semble bien différent pour ma part et votre « regard » romantique, est une page à garder précieusement même si vous énoncez « un jour que je n’ai pas connu » …
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :